Un Prix Nobel pour l’Afrique, et les femmes

English

2011 : des femmes congolaises de la diaspora ont marché de Paris à Bruxelles contre les viols au Congo. Photo Réveil FM International

Notre Ami Freddy Mulongo se bat depuis très longtemps pour la liberté, la paix et les droits humains dans son pays, la République Démocratique du Congo (RDC). Avec d’autres membres de la diaspora congolaise en France, il a notamment dénoncé les crimes sexuels commis contre les femmes dans ce pays en guerre. Le 10 décembre, à Oslo, ce travail a porté ses premiers fruits avec la remise du Prix Nobel de la Paix au chirurgien congolais Denis Mukwege, qui a soigné de très nombreuses femmes victimes de viol et autres tortures. Freddy Mulongo était sur place à Oslo, en tant que journaliste et aussi militant pour la paix.

Denis Mukwege a reçu le Prix Nobel en même temps que la militante irakienne Yazidie Nadia Murad, qui a été réduite en esclavage par des Djihadistes de l’Etat Islamique.

Voici deux brefs extraits du discours de Denis Mukwege, tirés du premier article de Freddy Mulongo :

C’est au nom du peuple congolais que j’accepte le prix Nobel de la Paix. C’est à toutes les victimes de violences sexuelles à travers le monde que je dédie ce prix.

Je m’appelle Denis Mukwege. Je viens d’un des pays les plus riches de la planète. Pourtant, le peuple de mon pays est parmi les plus pauvres du monde.

Les autres articles de Freddy Mulongo, à lire également sur le site “Reveil FM International :

Denis Mukwege à Oslo: “C’est au nom du peuple congolais que j’accepte le prix Nobel de la paix”

Oslo: Denis Mukwege pour un “Nuremberg congolais” contre l’impunité !

Prix Nobel de la Paix: Merci au Roi Harald V, la reine Sonja et au peuple Norvégien !

L’Irakienne Nadia Murad et le Congolais Denis Mukwege à la fin de la conférence de presse. Photo Réveil FM International